[J-drama]1 pound no fukuin (1ポンドの福音)

Publié le par Lyly

 

 

1poundnofukuinbanner.jpg

 


Avant tout, je voudrais souhaiter mes meilleurs voeux à tous ceux qui passeront sur ce blog, que cette année 2012 vous soit douce. Je voulais faire une super carte de voeux avec Photoshop, comme pour la carte de Noël, mais mon PC de bueau refuse de fonctionner (le petit con) et j'ai pas Photoshop sur le mac. A la place, vous aurez un article sur un drama que j'ai particulièrement aimé, One pound no fukuin. 

 

 

Titre alternatif : 1 pound Gospel

Pays : Japon

Genre : comédie, romance

Année : 2008

Épisodes : 9

Ending : LIPS de KAT-TUN

 

Avec :

Kamenashi Kazuya : Kosaku Hatanaka

Kuroki Meisa : Sister Angela

Kobayashi Satomi : Mukoda Seiko

Okada Yoshinori : Ueda

Yamada Ryosuke : Mukoda Katsumi

Minamisawa Nao : Noriko

Takahashi Issei : Ishizaka

Mitsuishi Ken : Mitaka Hideo

Motai Masako : Osamu Incho

Ishiguro Hideo : Horiguchi

Namioka Kazuki : Kojima

Eguchi Noriko : Soeur Milee

Nakamura Kaori : Soeur Grace

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-03-a-11.43.34.png

 

 

Résumé :

 

Kosaku Hatanaka est un boxeur pro de 19 ans. Seulement son amour immodéré pour la nourriture l’amène à enchainer les défaites dans sa catégorie.

Un jour, lors d’un entrainement, il croise la route d’une nonne, Sister Angela, et c’est le coup de foudre.

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-03-a-11.53.46.png

 

 

Mon avis :

 

1 pound Gospel est le premier drama que j’ai regardé juste parce que Kame jouait dedans. Je venais de finir Yamato Nadeshiko et Kame ayant été un gros coup de foudre, je voulais voir ce qu’il pouvait faire d’autre. Je suis tombée sur ce drama et j’ai immédiatement été séduite par le côté comédie. Je sais que certains n’adhèrent pas au sur-jeu et à l’exagération typiquement japonais, mais moi j’adore. De plus, j’étais vraiment curieuse de vois Kame dans ce registre et je n’ai pas été déçue.

 

On a donc ici l’histoire d’un boxeur qui tombe amoureux d’une nonne. Kosaku, boxeur catégorie poids-mouche, n’arrive pas à gagner ses matchs en raison d’un problème avec la nourriture. En effet, il aime beaucoup trop manger. Il passe donc son temps à manger, puis à s’affamer pour perdre les kilos qu’il a pris. La technique de régime imposée est assez radicale et à éviter absolument si on ne veut pas se retrouver à l’hôpital pour cause de dénutrition et déshydratation. Kosaku ne peut pas gagner parce que soit il dépasse la limite de poids, soit il s’effondre de faim au cours du match. Mais voilà un jour, il croise sur sa route, Sister Angela. Angela est une nonne orpheline qui a toujours vécu au couvent. Elle « sauve » Kosaku et gagne un amoureux transi. Comment réagir à l’amour d’un homme quand on ne connaît que le couvent ? C’est la question que se pose Angela pendant tout le drama.

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-03-a-14.15.17.png

 

 

La relation entre le couple principal est une des attractions de ce drama, Kosaku/Kame étant l’autre. On trouve l’alchimie qu’on est sensé trouver. Le couple fonctionne plutôt bien. Angela, malgré son inexpérience fait preuve d’un peu plus de maturité qu’un Kosaku qui en manque beaucoup. Il va d’ailleurs beaucoup évoluer durant les 9 épisodes et devenir plus adulte. On le voit vraiment à la fin de l’épisode final. Je ne veux pas spoiler, mais cette scène est ma préférée du drama. Je me suis juste dit « ouah, il a muri ». en y repensant, cette scène m’a vraiment touchée et la chanson de Tablo ne m’aide absolument pas. Cette chanson, Home, est juste poignante. Elle me donne envie de pleurer chaque fois que je l’entends. En gros, ça m’aide pas à finir mon article. Pour en revenir à ma scène, Kosaku est vraiment touchant dans sa façon de lâcher prise, j’ai vraiment aimé cette scène. Tellement que je ne sais pas expliquer pourquoi. Donc, il vous suffit de savoir que je l’aime et que c’est la meilleure scène du drama, même si celui-ci livre de belles perles.

 

 

Capture d’écran 2012-01-03 à 15.44.38 Capture d’écran 2012-01-03 à 12.03.08

 

 

Une question que je suis posée durant tout le drama est pourquoi Kame a si souvent des rôles où son personnage aime manger. Je n'ai toujours pas trouvé la réponse à cette question existentielle xD, qui m'a vraiment perturbé, même longtemps après que j'ai fini le drama. Car Kosaku aime manger, trop. Il mange quand il est heureux, il mange quand il amoureix, il mange quandil est malheureux. Il ne pense qu'à ça quand il ne pense pas à sa Angela, et encore les deux sont souvent liés. Avant chaque comabt, il vit une véritable torure pour predre les kilos qu'il a pris, ce qui donne souvent lieu à des scènes cocasses.

 

 

Capture d’écran 2012-01-03 à 15.14.59 Capture-d-ecran-2012-01-03-a-12.02.03.png

 

 

Une des particularités de ce drama est qu'il n'a pas de personnages qui soit inintéressant ou énervant. C'est le premier drama dans lequel aucun personnage ne m'a agacé, ce qui est exceptionnel. Pourtant il y a une sacré galerie de personnages, à l'image de la Directrice, son fils ou encore soeur Millie. Ah finalement en y repensant, elle m'énervait quand même un peu celle-là. C’est vrai que ce n’est pas facile de garder l’attention sur eux. Mais cela est du en grande partie au fait que Kosaku prend vraiment tout l’espace. La plupart des personnages secondaires sont bien construits et attachants, ils ont même droit à leur propre développement. Seulement, ils ne font pas le poids face à Kosaku/Kame. Sa prestation est tellement géniale qu’elle éclipse complètement les autres. D’un côté ça rend le drama génial et d’un autre, on peut se demander si ça aurait aussi bien sans Kame. Il tire vraiment toute la couverture à lui, mais qu’est-ce que c’est bon. Il est vraiment bon dans ce registre, il devrait faire des comédies de ce genre plus souvent. En plus il est torse nu pendant les ¾ du drama, il se prend même pour un hôte dans un épisode, ce qui ne sera pas pour déplaire à certaines. Kame/Kosaku en hôte c'est quelque chose. Sérieusement il est excellent. OPG n’est peut-être pas son meilleur drama mais c’est certainement l’une de ses meilleures prestations. Il y révèle un grand potentiel qui s’affirme par la suite pour ce que j’ai vu.

 

 

Capture d’écran 2012-01-03 à 15.09.40 Capture-d-ecran-2012-01-04-a-16.11.47.png

 

 

Pour conclure, 1 pound no fukuin est un drama à voir. Pas parce qu’il est supra original, quoique c’est pas tous les jours qu’un boxeur et une nonne tombent amoureux, mais parce qu’en définitive on passe un vraiment bon moment. Anti-déprime certifiée avec un peu d’émotion pour couronner le tout.

 

Ma note : 8/10

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-03-a-11.55.02.png

 

 

 

 

 

Publié dans Dramas

Commenter cet article

Marluuna 11/01/2012 02:39

J'ai beaucoup ce petit drama. Il est sans prétention évidemment, mais il est avant tout très marrant.
En fait j'avais vu quelques dramas de Kame avant cela et j'étais très déroutée par le fait de le voir jouer un personnage... si déjanté, disons. Et il est vraiment bon dans le registre comique, de
toute évidence. Il donne de la pêche et un côté adorable à son personnage.

Lyly 11/01/2012 15:44



Kame devrait jouer plus de rôle comme ça, même si dans le regsitre plus dramatique il est aussi excellent. Je survolais le 5e épisode de Yokai ningen bem hier pour vérifier que tout était OK et
avec un bout de scène, il m'a mis les larmes aux yeux.