[J-drama]Engine - エンジン

Publié le par Lyly


 

 

engine_127.jpg

 

 

 

Pays : Japon

Année : 2005

Genre : romance, comédie

Nombre d’épisodes : 11

Opening : Angel de Aerosmith

Ending : I can see clearly now de Jimmy Cliff

 

Avec :

Kimura Takuya : Kanzaki Jiro

Koyuki : Mizukoshi Tomomi

Yoshio Harada : Kanzaki Takeshi

Matsushita Yuki : Kanzaki Chihiro

Sakai Masato : Torii Motoichiro

Takashima Reiko : Ushikubo Eiko

Les enfants

 

 

Résumé: 

Jiro est un passionné de course automobile, et pour réaliser son rêve de devenir un pilote de F1 il part en Italie, malgré les objections de son père. En Italie, tout ne se passe pas comme prévue, en effet bien que Jiro ait du talent, sa façon de conduire (qui est suicidaire) et son sale caractère lui valent de se faire renvoyer par son écurie. 5 ans après son départ, il revient au Japon. Jusqu'à ce qu'il puisse trouver un nouveau job en tant que coureur automobile, ce dernier décide de retourner vivre chez son père.

Lorsque ce dernier rentre chez lui, et qu'il retrouve son père et sa sœur, il découvre que son père a transformé leur maison en orphelinat. Ce qui est loin de l'enchanter car il déteste les enfants. Il se retrouve donc à côtoyer 12 gamins paumés, une institutrice passionnée et un instituteur prétentieux.

Toutefois, peu à peu une relation bien particulière va s'installer entre ces enfants et Jirô, qui est une bouffée d'air frais dans cette pension.

Mais les problèmes ne font que commencer...

source: Nautiljon 

 

Mon avis :

Mon premier drama avec KimuTaku et pour le dire une bonne fois pour toute, j'ai adoré. A cause de ce drama, je suis devenue une midinette. Je pleure très rarement dans la vraie vie, mais alors là ce drama a été le premier à me faire pleurer et depuis chaque fois qu'il se passe un truc d'un peu émouvant dans un drama - bah j'ai des trémolos dans la voix et hop! J'en demandais pas tant quand j'ai commencé Engine, surtout que la F3000 c'est pas trop mon truc. Finalement, j'ai décidé de me lancer en lisant la critique de Mila qui disait de ne pas s'arrêter au fait que Jiro était pilote de course parce qu'au final de course en voit quasiment pas. 

Comme je l'ai déjà dit, j'aime ce drama. Je découvre encore cet univers, mais c'est vraiment des meilleurs dramas que j'ai vu. Le scénario est bon, les acteurs sont bons, Le métier de Jiro est très présent sans être oppressant - dans me sens où au final, même si le drama tourne autour des courses automobiles il y en a qu'une, et on s'y intéresse -. Le seul point négatif que je trouve à ce drama c'est la romance Kimu/Koyuki qui débarque à la fin. C'est pas tant le fait qu'il y ait une romance qui m'a dérangé mais surtout le fait que l'alchimie entre KimuTaku et Koyuki est inexistante à l'écran, donc du coup quand la romance arrive on y croit pas une seconde. Je ne dirais que je ne l'ai pas vu venir, ça voyait à 3km qu'on allait les mettre ensemble à la fin au vu du rapprochement qui se fait entre eux au fil des épisodes. Mais je pense que leur relation aurait dû rester au stade de la simple amitié, parce que là ça fonctionnait quand même beaucoup mieux. Franchement j'ai jamais vu un couple aussi mal assorti dans un drama, on ne peux pas croire qu'ils s'aiment, c'est impossible. Ceci dit en dehors de ça, j'ai rien à reprocher à ce drama.

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-27-a-13.05.17.png

 

 

Une des choses que j'aime dans Engine c'est le scénario, et les divers résumés qu'on trouvent sur le net ne rende pas justice à l'histoire. On s'attend à l'histoire d'un mec immature qui va tout faire pour redevenir pilote. Alors, il y a un peu de ça, mais avant tout c'est l'histoire d'une rencontre, une histoire d'amour entre un adulte encore gamin et des gamins déjà trop adultes. Leur relation évolue lentement au fil des épisodes pour atteindre so paroxyme dans l'épisode 8. Dans cet épisode, on voit à quel poit ils se sont attachés les uns aux autres, combien leur lien est devenu fort en si peu de temps. Parce qu'il n'est pas là par choix - il rentre juste chez lui et il ne s'attend pas à trouver la maison de son enfance envahie par des gamins -, il ne prend pas de gants avec eux, il est franc et les enfants ont conscience de de ce fait. Et puis, malgré son attitude bourru du début, il comprend ce que vivent ces enfants.

D'ailleurs, il convient de s'attarder un peu sur les enfants. Depuis Engine, j'ai vu un certain nombre de drama et je suis toujours aussi surprise par le jeu des enfants-acteurs japonais. Ils jouent tellement juste, beaucoup plus que les adultes parfois. Ici, on a des enfants et des ados qui ont eu une enfance difficile, qui sont méfiants envers les adultes et cecs acteurs jouent leur rôle avec beaucoup de pubeur et de retenue. On ne tombe jamais dans la caricature. Et plus ils sont petits, plus ils sont justes et mignons. 

Les autres personnages sont, à mon avis, moins intéressants. Le personnage joué par Koyuki est légèrement agaçant au début à toujours vouloir se mêler de la vie des enfants, mais c'est supportable parce qu'on sent bien qu'elle fait ça parce qu'elle s'intéresse réellement à ces gamins et à leur avenir. Le type même de la prof concernée. Ceci-dit l'actrice à un côté coincée/crispée dont elle ne se défait, ce que j'avais déjà remarqué dans Kimi wa pet. 

Les personnages secondaires jouent convenablement leur rôle. J'ai pas remarqué de surjeu, ni de mauvais jeu de la part des acteurs.

 

 

Capture-d-ecran-2012-02-02-a-21.28.25.png

 

 

Bon maintenant, attardons nous un peu sur l'épisode 8. Pas d'inquiétude, je ne vais pas spolier, ou du moins je vais essayer. Je veux parler de cet épisode en particulier parce que c'est vraiment la première fois qu'un épisode de drama m'a marqué à ce point. Il est superbe et rien que pour le voir ça vaut le coup de lancer la série. Au début, je pensais, j'avais l'espoir que Jiro - ou son père - allait trouver une solution, mais non et c'est vraiment un déchirement de voir l'avancement de l'histoire. Et tout est joué avec tant de pudeur, de dignité que s'en est poignant. Je peux difficilement en dire plus sans spolier, mais retenez que cet épisode est magnifique.  

 

En conclusion, j'ai aimé ce drama, je l'ai adoré. Il a été une excellente surprise sachant que le résumé ne me parlait pas plus que ça. Et pour terminer, c'est fou comme KimuTaku à la classe. Il dégage un truc qui fait qu'on ne peut que se taire et apprécier. Alors vive KimuTaku!!!!

 

Ma note: 19/20

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-27-a-13.17.16.png Capture-d-ecran-2012-02-02-a-21.14.31.png


 


 

 

Publié dans Dramas

Commenter cet article

Marluuna 31/05/2012 19:09

Ah j'ai beaucoup aimé ce drama ! Ca fait longtemps que je l'ai vu mais tu me donnes envie de le revoir :)

Lyly 01/06/2012 02:00



C'est vraiment difficile de ne pas aimer ce drama. J'ai beaucoup de mal à expliquer pourquoi je l'aime et j'aime même pas encore commencé à parler de Pride.