[Jdrama]Hanazakari no kimitachi e - 花ざかりの君たちへ

Publié le par Lyly


 

 

hanazakari no kimitachi e 22 

 

 

 

Pays : Japon

Année : 2007

Genre : romance, comédie, école

Nombre d’épisodes : 12 + SP

Theme song : PEACH de Ai Otsuka

Ending : Ikenai Taiyou de ORANGE RANGE

Autre : adaptation du manga Parmi eux, remake japonais en 2011, une version taiwanaise.

 

Avec :

Oguri Shun : Sano Izumi

Ikuta Toma : Nakatsu Shuichi

Horikita Maki : Ashiya Mizuki

Mizushima Hiro : Nanba Minami

Nobuo Kyo : Himejima « Oscra » Masao

Ishigaki Yuma : Tennôji Megumi

Igarashi Shunji : Noe Shinji

Kimura Ryo : Nakao Senri

Okada Masaki : Sekime Kyogo

Shirota Yu : Kagurazaka Makoto

Yamamoto Yusuke : Kayashima Taiki

 

 

Résumé :

Ashiya Mizuki  est une jeune fille de 16 ans d’origine japonaise installée avec sa famille aux USA. A cause d’elle, Sano Izumi, un jeune champion de saut en hauteur japonais se blesse et arrête le saut. Une fois guérit, celui-ci refuse de reprendre le saut pour des raisons que nul ne connaît. Se sentant alors responsable Muzuki décide d’intégrer le même lycée qui lui  pour l’encourager. Mais l’établissement se révèle être un lycée pour garçon, elle décide alors de se travestir pour parvenir à ses fins.

 

 

Capture-d-ecran-2012-05-24-a-15.16.11-copie-1.png

 

 

Mon avis :

Hanakimi c’est fun et c’est drôle. Tellement que souvent la romance se fait largement dépasser par la comédie. Les élèves de ce lycée sont complètement déjantés, tous sauf Sano, notre héros qui reste si stoïque. Je ne sais pas trop ce que le scénariste a consommé avant d'écrire le scénario, mais ça été détonnant. Au départ, même si le scénario prend quelques libertés avec le manga original, ça reste assez relatif, mais plus l'histoire avance et plus on réalise que tout dans ce lycée est prétexte à faire la fête. Chaque épisode est prétexte à un festival, un concours, une raison de s'amuser. L'humour n'est pas très fin, voir carrément lourd parfois, mais impossible de rester de marbre devant tant de loufoquerie, de gags. Ce qui semble le point fort de ce drama peut parfois devenir son point faible. Parfois le côté comique prend le pas sur le scénario tout court et bouffe totalement la romance. On est si occupé à rire que la relation entre Sano et Mizuki passe carrément au second plan. 

Comme je l'ai déjà mentionné, la romance passe vraiment au second plan dans HanaKimi, pas que le couple principal ne soit pas intéressant, mais surtout parce que vu que ça avance à vitesse de limace entre eux et qu'il y a quand même plus intéressant à voir on peut avoir tendance à ne pas y prêter attention. La faute au scénario, qui met en avant la comédie, mais pas seulement. Cette romance à un défaut principal, j'ai nommé Sano. Dans le genre mou, grognon, silencieux, on trouve difficilement mieux. Même s'il se décoince un peu vers la fin, il est tellement renfermé qu'il se fait voler la vedette par la plupart des personnages secondaires, Nakastu en particulier.

 

 

Capture-d-ecran-2012-05-24-a-19.50.47.png Capture-d-ecran-2012-05-24-a-14.57.38.png

Capture-d-ecran-2012-05-24-a-15.09.42.png Capture-d-ecran-2012-05-24-a-18.03.05.png

 

 

Au milieu de tout petit monde, cinq personnages se dégageaient du lot selon moi. Il s'agit de Mizuki, Sano, Nakatsu, Nanba et Kayashima.

Je ne vais pas me répéter pour ce qui concerne Sano, on a compris que le personnage est mou. Il est interprété par Oguri Shun dont la classe naurelle sauve un peu le personnage. Heureusement que c'est un bisho parce que bon on sens bien que dans le drama, il est moins là pour jouer que pour faire baver les filles. On le voit souvent torse nu qu'il parle. On ne s'en plaindra pas, mais Shun est un bon acteur, très bon même et c'est un dommage de sous-exploiter un tel talent. En plus, il a une voix super sexy, il faut le faire parler.

Mikuki, jouée par Horikita Maki, est cette jeune fille qui, pour aider celui qui s'est blessé par sa faute, va infiltrer le lycée de celui-ci en se faisant passer pour un garçon. C'est vrai que c'est une fiction et que parfois ça peut manquer de crédibilité, mais franchement pas une fois, le téléspectateur me peut croire que Mikuki est un mec. Elle respire la fille par tous les pores de sa peau. Même si elle tente de donner le chance durant les 2/3 premiers épisodes, ensuite elle n'essaie même plus. Au delà de e fait, Maki s'en sort bien, ou plutôt elle a un rôle qui lui convient. Elle est toujours bonne dans le genre de rôle harem, un peu comique, comme on peut le voir dans Atashinchi no Danshi. Pas transcendante, mais bonne, elle rend Mizuki attachante. 

Nanba, le chef du dortoir n°2, est un des personnage les plus drôles de la série. Dragueur invérété, premier à vouloir faire la fête, il montre quand même parfois des aspects plus profond de lui-même. Nanba est drôle et Mizushima Hiro est excellent dans le registre comique, ce genre de rôle lui convient parfaitement. 

On retrouve également dans ce drama, Yamamoto Yusuke qui joue un Kayashima empreint d'empathie. Il voit les auras, les esprits, comprend les motivations qui se cachent derrière les actes des personnages. C'est premier à savoir que Mizuki est uen fille, pourtant il respecte son choix de se faire passer pour un garçon jusqu'à la fin. Il est un bon ami, car il ne juge pas. Nakatsu peut se reposer sur lui, alors qu'il est perdu face à ses sentiments pour Mizuki. Je trouve d'ailleurs dommage que cet aspect de la relation entre Kayashima et nakatsu ne soit pas plus approfondie dans le drama, mais c'est un peu réparé dans le remake - parce que j'ai vu le remake et qu'au final, j'ai été agréablement surprise -.

 Et pour finir, le héros de ce drama, celui sans qui HanaKimi ne serait pas aussi drôle, j'ai nommé Nakatsu. Ce peronnage, interprêté par Ikuta Toma, a réussi le tour de force de faire croire qu'il était le personnage principal du drama, alors que pas du tout. C'est le meilleur ami, celui dont on sait d'avance qu'il va être amoureux de la fille mais qu'il ne l'aura pas. Seulement, Nakatsu est si attachant qu'on aimerait bien parfois que Mizuki ouvre les yeux et qu'elle laisse tomber ce mou de Sano. L'évolution des sentiments de Nakatsu pour Mikuki est touchante, même si elle est traitée souvent sur le mode comique. Il réalise qu'il a des sentiments pour elle, rejette ces sentiments puis les accepte pour comprendre que finalement il n'a aucune chance. Il se contente donc d'être son meilleur ami. Tout cela sans savoir que Mizuki est une fille! 

 

 

Capture-d-ecran-2012-05-24-a-15.13.33.png Capture-d-ecran-2012-05-24-a-15.05.33.png

 

 

Que dire de plus? hanaKimi est l'anti dépresseur par excellence. Difficile de rester de marbre face à cette suite sans fin de pitreries. Dommage de la romance principale passe au second plan. Un drama pas prise de tête qui permet de bien décompresser après une dure journée. 

 

Ma note: 16/20

 

 

Capture-d-ecran-2012-05-24-a-15.10.34.png

Publié dans Dramas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article