[Film]Tajomaru (タジョウマル) ou la comédie qui croyait être un drame

Publié le par Lyly

tajomaru

 

 

Pays : Japon

Année : 2009

Genre : drame, action

 

 

Avec :

Oguri Shun : Naomitsu Hatakeyama

Ikeuchi Hiroyuki : Nobutsuna Hatakeyama

Tanaka Kei : Sakuramaru

Shibamoto Yuki : Princesse Ako

 

 

Résumé :

Naomitsu et Nobutsuna sont les héritiers de la famille Hatakeyama. Ils ont toujours vécu avec la petite Ako et Sakumaru un pauvre qu'ils ont recueilli. Nobutsuna est celui qui héritera du titre de conseiller. Quelques années plus tard, le général vient en chercher l'un d'eux qui devra porter le titre de conseiller et se marier avec Ako. Malheureusement tout ne se passera pas comme cela était prévu... Naomitsu sera forcé de fuir. Il rencontrera le bandit Tajomaru, qu'il tuera et usurpera son nom afin d'oublier sa propre vie. Mais le passé revient toujours à la surface...

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-05-a-12.09.55.png

 

 

Mon avis :

 

Je suis actuellement en plein visionnage de Gokusen et avec la 3e saison, mon cerveau sature beaucoup des leçons de morale de Yankumi. Donc pour me détendre, j’avais le choix entre le premier épisode de la saison 2 de Cougar Town, généreusement offert par Apple, Paradise Kiss et Tojumaru. Le choix n’a pas été bien difficile parce que j’ai jamais vu aucun épisode de Cougar Town et j’ai déjà vu Paradise Kiss deux fois. Mon choix s’est naturellement porté sur Tojumaru. La deuxième raison pour laquelle j’ai choisit lce film est la critique de Milady que vous pourrez lire sur son blog. Elle n’est pas tendre avec ce film et moi, ça m’intrigue. Je suis du genre à avoir envie de voir quelque chose que tout le monde dit mauvais ou franchement moyen, juste pour tenter de comprendre pourquoi la majorité à cet avis. Je me suis donc lancé dans ce film en me disant que de tout façon, je n’avais rien à perdre puisque qu’au pire il serait aussi médiocre qu’on le dit. Finalement, c’est plutôt une bonne surprise. Pas dans le sens où le film est bon, parce que ce n’est pas du tout le cas, mais plutôt dans le sens où je e suis bien amusée et que j’ai pas vraiment vu les deux heures passer. La preuve, je viens de le terminer et j’écris déjà l’article le concernant, ce que je ne fais jamais.

 

 

Comme je le dis dans le titre, Tajomaru est une comédie qui s’ignore. Voilà un film qui se veux un drame mais qui au final, de part sa qualité, s’apparente plus à une comédie. Tout contribue à donner cette impression, surtout si on fait preuve d’un certain sens de l’humour et de 2nd degré, parce qu’il en faut pour regarder ce film jusqu’au bout. Où alors, il faut être une fangirl absolue de Shun, ce qui permet de tenir jusqu’à la fin. Parce que Shun - quoi qu’on puisse penser de ce film - à la classe même dans un rôle de merde. Donc vive Shun !!! Après cette longue introduction, passons au film. On va faire ça en deux parties. On va commencer par le négatif pour aller vers le positif, parce que oui, il y a du positif dans ce film aussi étrange que cela paraisse. Par contre, je vais spoiler tout au long de l’article – ce qui ne va pas changer grand chose en fait - donc si vous ne voulez pas savoir passez directement à la fin. Sinon, enjoy !

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-05-a-12.41.54.png

 

 

Par quoi commencer, il y a tant de choses à dire. Débutons par le scénario… le scénariste est sérieux ? On a trois frères, l’ainée qui doit être l’héritier, le second qui est juste amoureux de la princesse et le troisième qui a été recueilli. Une fois adulte et les parents de la princesse morts, le shogun décide que l’héritier doit épouser la dite princesse, ce qui n’arrange pas les affaires de la fratrie. Seulement, le shogun il s’en fout, il veut mettre la main sur l’or, le trésor de la famille d’Ako. Et c’est le début des emmerdes pour le pauvre Naomitsu. Ce pauvre naïf a la malchance d’être affublé d’un frère qui veut le pouvoir et l’or et d’un frère adoptif qui veut l’or et le pouvoir. Lui, il veut juste la fille, qui se révèle être plus une source de problèmes qu’autre chose. Mouais, on a vu mieux en terme de scénario. Le film commence pourtant plutôt bien, en fait. Les 20 premières minutes peuvent laisser espérer quelque chose de convenable à défaut d’être exceptionnel. Mais passé ces fameuses 20 minutes, le film devient un grand n’importe quoi. Je ne sais pas vraiment comment expliquer ça, mais plus le film avance et plus on remarque qu’il n’est pas crédible pour un sou.

 

        Capture-d-ecran-2012-01-05-a-12.43.11.png  Capture d’écran 2012-01-05 à 12.55.02

 

        Capture-d-ecran-2012-01-05-a-12.59.29.png  Capture-d-ecran-2012-01-05-a-13.00.21.png

 

Le héros est trop naïf et sentimental pour retenir l’attention du spectateur. Le seul moment où s’en tire bien c’est quand il détrousse les passants avec les bandits. Pendant cette courte, trop courte, période, on se dit qu’il va enfin devenir quelqu’un. Bah non, sa princesse-boulet se rappelle à son bon souvenir. Et on retombe dans la mièvrerie du début. Le grand frère, ne sert à rien, c’est à se demander ce qu’il fait là. Il disparaît des le début sans comprendre ce qui lui arrive. Tout le film tourne autour de Tojumaru, sa princesse-boulet (PB), le fils adoptif et l’or. Quel besoin il y avait-il à ajouter un frère ainé? A part violer PB, il n’a servit à rien. Ensuite, nous avons PB. Cette fille est un vrai boulet. Elle se fait violer, veut constamment mourir, pleure sans arrêt et essaie tant bien que mal d’aider le héros, sauf qu’elle ne l’aide pas. Elle est plutôt comme une balle dans son pied. Voilà un personnage qui aurait du mourir. L’actrice n’arrive même pas à donner un chouia de profondeur à son personnage, tant son jeu est ennuyeux. On rêve surtout de se débarrasser de ce personnage pour que le héros puisse enfin vivre sa vie. Malheureusement, c’est héroïne, on va donc devoir la trainer comme un boulet durant tout le film. Le troisième frère, l’adopté, est le plus ridicule. Il se veut machiavélique mais le jeu de l’acteur est tellement mauvais que ça enlève toute crédibilité au personnage. Quand à ses motivations, difficile de faire pire. Sakuramaru est un ingrat. Il a été recueilli, intégré au sein d’une famille riche et prestigieuse, nourrit, logé, blanchi et il ose prétendre que ça ne suffit pas. Pour arriver à ses fins, il détruit toute sa famille. C’est un idiot ! et la prestation de Tanaka Kei n’arrange rien, au contraire. Ses mimiques faciales, son rire ridicule contribuent à rendre le personnage si ridicule qu’on arrive même pas à le trouver antipathique. Il fait juste pitié.

La fin du film est une vaste blague. Premièrement, tout le monde excepté Tajomaru, veut un or qui est sous leur nez. On se doute dès le début le l’endroit où se trouve ce « trésor ». Ensuite, Tajomaru revient pour se battre contre Sakuramaru, dans le duel le plus raté du film, et quand il gagne, bah, il prend la fille et il se casse. Tout ça pour ça… Le must, c’est qu’une fois qu’il a gagné il dit à Sakuramaru qu’il voulait juste la fille en fait, l’or et le pouvoir ne l’intéresse pas. En gros, il confirme ce qu’on a remarqué durant tout le film, Sakuramaru est con. Quand aux dialogues, ils sont savoureux. J’ai de nombreux fous rires face à certaines répliques. La meilleure et présentée dans l’image suivante :

 

Capture-d-ecran-2012-01-05-a-12.38.30.png

 

 

J’ai failli oublier la réalisation. Parfois les scènes s’enchainent abruptement. Par exemple, quand Tajomaru s’enfuit avec PB et ses disciples, ils s’arrêtent dans un endroit pour passer la nuit. Dans cette scène-là, il fait jour, on entend les bruits de la forêt. Et puis soudainement le silence et on se retrouve parachuté au milieu de la nuit, comme ça, sans transition. La façon dont les scènes se suivent déroute le spectateur et c’est comme ça tout au long du film. Ensuite, les combats. A la base, ils ne sont pas trop mal chorégraphiés, sauf le dernier qui est d’une nullité absolue. Mais on remarque quand même tous les défauts possibles. On voit vraiment qu’ils ne se battent pas pour de vrai ! Dans un bon film, même si on sait que c’est pas réel, on se laisse emporter parce que ça à l’air authentique. Pas ici, on voit que les personnages ne se font pas réellement touché par les katanas. De plus, quand on enfonce son épée dans le corps de quelqu’un on est sensé voir quand même un peu de sang pour que ça soit crédible. Mais pas dans Tajomaru, l’épée ressort clean du corps de l’ennemi et le sang apparaît après.

Un autre truc qui m’a bien marqué, c’est que dans ce film les gens mettent trois plombes à mourir. Quand Naomistu/Tajomaru tue le premier Tajomaru, le mec a le temps de raconter sa life, et de laisser son « héritage » avant de se décider à rendre son dernier souffle. Pareil pour le bandit qui trouve moyen d’envoyer sa chaine pour aider Tajomaru et PB à remonter, et de taper un peu la discut’ alors que ça fait bien plus de 5 minutes qu’on lui a donné un coup de katana dans le cœur, sans compter les autres. Non seulement, il aide son chef mais en plus il fait tout ça sans pisser le sang. Ils sont forts ces bandits. tout ça ne contribue pas à améliorer la crédibilité du film.

 

 

Capture d’écran 2012-01-05 à 12.50.42

 

 

Malgré tout ce que j’ai dit de négatif sur ce film, je l’ai bien aimé. À partir du moment où on fait son deuil du drame, parce que vraiment c’est pas le film à regarder pour avoir un bon drame, on peut même finir par apprécier ce film. En fait, il est tellement ridicule qu’on fini par le trouver chouette. En plus de cela il y a quatre raisons pour lesquelles on pourrait regarder ce film.

 

Tout d’abord, SHUN ! Shun a la classe et il en faut de la classe pour surnager dans ce film. Son personnage est pas fameux à la base, mais Shun le rend attachant. Tojumaru est super mal fringué, mais Shun porte ses vêtements avec beaucoup de classe. Tojumaru pleure trop, mais Shun pleure tellement bien qu’on pourrait le regarder pleurer pendant tout le film. En gros, Shun est la principale, voire la seule attraction de ce film. Il joue bien, très bien, c’est le seul de tout le film dont on peut remarquer le jeu dans le bon sens. La grande question est « qu’est-ce qu’il fait dans ce film ? » parce qu’il vaut quand même largement mieux que ça. En même temps, il n’aurait pas joué dedans, j’aurais raté un « grand » moment de cinéma.

 

       Capture-d-ecran-2012-01-05-a-13.08.17.png  Capture-d-ecran-2012-01-05-a-13.07.49.png

 

 

La deuxième raison de regarder ce film sont la BO et les paysages. La BO est vraiment bien. Je ne sais pas quel groupe chante les chansons qu’on entend, mais j’aimerais bien en savoir plus sur eux. Si le film avait été meilleur, la BO l’aurait rendu vraiment bon. Mais voilà, le film est mauvais et donc la BO se contente de sauver les meubles. Elle est vraiment bien, j’ai beaucoup aimé. Quand aux paysages, ils sont tout simplement magnifiques. Le côté époque médiéval est bien retranscrit dans les décors et les paysages sont vraiment beaux.

 

La troisième raison concerne les brigands qui deviennent les compagnons de Tojumaru. Ils sont ridicules, on peut difficilement le nier, mais ils sont attachants. Ils me font un peu penser aux brigands du film Robin des Bois avec Kevin Coster. Les meilleures scènes du film ont lieu lorsque Tojomaru et les brigands détroussent les voyageurs et s’amusent ensemble. Et c’est un peut dommage que le film passe rapidement cette période de la vie de Tajomaru pour revenir ensuite aux mêmes pleurs et grincements de dents. Et à PB.

 

 

      Capture-d-ecran-2012-01-05-a-13.04.07.png  Capture-d-ecran-2012-01-05-a-12.52.11.png

 

      Capture-d-ecran-2012-01-05-a-12.53.12.png  Capture-d-ecran-2012-01-05-a-12.58.32.png

 


Et la dernière raison est… SHUN ! parce qu’il a vraiment la classe.

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-05-a-12.55.39.png

 

 

Au final, je ne sais s’il faut vous conseiller de voir ce film ou pas. Si vous recherchez un bon film, un film émouvant avec de la profondeur, vous pouvez passer votre chemin. Par contre, si vous voulez voir un film sans rien en attendre, juste pour rigoler un bon coup, vous pouvez y aller. C’est aussi un film que vous pouvez regarder si vous êtes une fangirl de Shun parce qu’il est quand même bon dedans.

 

 

Ma note : 4/10 dont 1 point pour la BO et 1 pour Shun.

 

Capture d’écran 2012-01-05 à 13.05.31

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Milady 06/01/2012 00:48

Ah Tajomaru... bon je n'ai pas grand chose à ajouter honnêtement vu que tu connais déjà mon avis et que ton article était assez complet mais je tenais à dire que quand même vive Shun et que "ha
Tajomaru...". Je garde un bon souvenir de ce truc finalement, je m'étais beaucoup amusée à le descendre. Je n'irai pas le revoir cela dit :p

Lyly 06/01/2012 12:24



Tu as raison, une fois suffit, il a d'ailleurs déjà disparu de mon ordinateur. De toute façon, c'est tellement mauvais que ça ne s'oublie pas.