[J-music]KAT-TUN Break the records – by you and for you

Publié le par Lyly

 

 

 

break_the_records_-by_you_for_you-_16159.jpg

 

 

 

Pour ma première présentation d’album, j’ai beaucoup hésité entre KAT-TUN que j’écoute à longueur de journée ces temps-ci ou un de mes albums favori de Miyavi. Le choix était vraiment difficile parce que KAT-TUN c’est vraiment mon groupe J-Pop et Miyavi c’est celui par qui la J-Pop est arrivé, mon premier amour en gros. Mais au final, KT l’emporte, d’une part parce que c’est vraiment ce que j’écoute le plus en ce moment, et en particulier cet album et donc il m’est plus facile d’en parler pour ma première fois ; et d’autre part, je vais une bonne raison de m’extasier sur Kame et faire ma fangirl tout le long de l’article. Avant de commencer, je tiens à préciser que je ne suis pas une professionnelle de la musique, je ne fais que donner MON avis qui ne tient qu’à moi sur un album. Je ne parle que de mon ressenti et de mes préférences sur cet album. C’est la première fois que je me lance dans cet exercice et je trouve ça vraiment difficile, j’espère que j’arriverais à me faire comprendre.

 

 

Break the records est mon album préféré de KAT-TUN, parce que c’est le meilleur et parce que c’est le dernier où ils sont 6. Parfois, je ressens un peu de nostalgie, même si le KT à 5 me convient entièrement, mais bon quand on aime un groupe, on est toujours un peu triste quand celui-ci perd un de ses membres.

Cet album est, selon moi, le plus abouti du groupe. Pour le coup, il porte vraiment bien son nom. D’ailleurs, le concert Break the records est également mon live favori. Il est plein de pépites malgré quelques morceaux un peu moins marquants.

 

 

 

1. DON’T U EVER STOP

 

La première piste, celle qui doit donner le ton de l’album et DON’T U EVER STOP est un bon choix. La chanson, est vivante, bien rythmée avec une bonne section beatbox/rap. Le refrain reste bien en tête, en même temps c’est pas bien compliqué de retenir STOP. Même si on ne comprend rien au reste des phrases on peu chanter à tue-tête STOP, en faisant bien le geste avec la main. Je ne sais pas pour vous, mais je peux pas m’empêcher de le faire et n’importe où en plus, dans les transports, la rue. Déjà que les gens me prennent pour une dingue parce que je chante en marchant, alors cette chanson n’arrange pas la situation. Le beatbox de Nakamaru est nickel, comme d’habitude, quand au rap de Koki s’il est bien fait, pour le sens et la logique du texte on repassera. Mais ma partie favorite de cette chanson, c’est la section où Jin chante ensemble après le premier refrain. D’ailleurs on entend beaucoup Jin et Kame tout le long du morceau, surtout Kame en fait. Peut-être que c’est moi qui entends surtout sa voix parce que c’est la voix de Kame, mais je trouve qu’elle ressort vraiment dans cette chanson.

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-16-a-19.15.48.png  Capture-d-ecran-2012-01-16-a-19.19.37.png

 

 

2. SADISTIC LOVE

 

Cette chanson fait partie de mon top 3. Avant tout, c’est la chanson d’Ueda pour moi, ceux qui ont vu le live comprendront. Elle est géniale, il n’y a rien à jeter dedans. Le rythme est bon, les différentes parties sont bien. J’accroche vraiment avec la partie rap. C’est la seule chanson où tout le monde fait le rap en quelque sorte. Chaque membre répond à Koki et je pense qu’ils devraient faire ça plus souvent. Ça donne un caractère particulier à la chanson. Pour ce qui est des paroles, c’est le genre qui démontre que KAT-TUN est quand même un groupe Johnny’s à part. Pas sûr que ça passerait aussi bien avec Arashi ou les Kanja. La chanson est vraiment dans le style KAT-TUN. Ce serait bien s’ils faisaient plus de chansons comme ça au lieu de sortir des trucs comme Going !

 

 

3. RESCUE

 

RESCUE c’est LA chanson grâce à laquelle beaucoup ont connu KAT-TUN. Il faut dire que le clip est particulièrement soigné et donc forcément ça aide. C’est également mon premier contact avec le groupe. J’ai ce morceau dans mon iPod quasiment depuis qu’il est sorti, une copine me l’avait envoyé pour que découvre. J’ai bien aimé, mais j’ai pas été plus loin, jusqu’à ce que je vois Kame dans un drama, et vous savez la suite La chanson en elle-même est bien, l’air reste en tête. En même pas c’est pas bien difficile, vu que c’est super répétitif. Et s’il y a une chose à reprocher à ce morceau c’est bien ça. Ils répètent quand même assez souvent « I don’t wanna cry alone », limite un peu trop à mon goût, mais ça n’empêche pas d’apprécier le morceau dans son ensemble. Sur cette piste, comme pour DON’T U EVER STOP, on a une grande plage d’instrumentale qu’on devine destinée à la partie danse. Les paroles sont cohérentes, et le rap de Koki aussi dans l’ensemble. C’est savoureux de les entendre chanter « lunnig up, I’mo lunning ». En plus ça ne veux pas dire grand chose – « en courant, je cours ». Leur anglais est quand même assez catastrophique et cette chanson a beaucoup d’anglais, c’est donc de les entendre massacrer la langue. Nakamaru a son heure de gloire, avec une magnifique partie beatbox. Le seul truc qui est un peu dommage, c’est qu’encore une fois on entend quand même beaucoup Kame et Jin, alors que c’est quand même l’ending du drama de Nakamaru. Quand ils ont fait Love Yourself, c’était à la limite un peu logique qu’on entende que Kame tout le long, puisque c’est le theme song de son drama, mais là si Nakamaru ne faisait pas de beatbox on ne l’entendrait pas tant que ça. Et c’est un peu dommage, parce qu’il chante bien. Un autre petit détail qui me dérange, c’est que la voix de Junno est particulièrement audible dans les parties où il chante, et vous savez ce que je pense de la voix de Junno – difficile de faire plus canard. Je l’entends trop et ça me dérange un peu. En gros, j’aime beaucoup, et puis c’est ma première chanson KT, elle a donc une place particulière dans mon cœur.

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-16-a-19.39.36.png  Capture-d-ecran-2012-01-16-a-19.41.33.png

 

 

4. WATER DANCE

 

Celle-là, j’ai pas accroché tout de suite. Je trouve qu’elle alterne trop les bons passages et les moins bons. Mais bon, je l’écoute souvent parce que je suis dingue du refrain. Chaque fois que je l’entends, j’ai la sensation d’être bercée ou secouée – ça dépend de mon humeur - par les vagues de la mer. Rien à reprocher à la musique, elle renforce mon impression de très grande étendue d’eau. Ça m’évoque vraiment la mer un peu avant un cyclone, elle n’est pas encore démontée mais pas calme non plus, et on ne sait pas si ça va empirer ou se calmer. Côté paroles, ça parle d’amour pour ne pas changer, mais ça se rapproche plus de SADISTIC LOVE que de RESCUE. Le morceau a un côté plus adulte qu’on retrouve dans SADISTIC LOVE, mais avec plus de subtilité. Dans l’ensemble c’est quand même une bonne chanson et la partie instrumentale, qui est assez différente de ce que fait le groupe habituellement, la rend originale.

 

 

5. ONE DROP

 

Chaque fois que j’entends ce morceau, je pense « peut mieux faire ». je la trouve frustrante et donc par extension soulante. Déjà, le « bye-bye » est trop répétitif à mon gout. Autant dans RESCUE, le côté répétitif ne me dérage absolument pas – au contraire, c’est ce qui fait en partie le charme du morceau – autant ici ça me fonctionne pas. Je peux difficilement écouter la chanson deux fois d’affilée. Elle est bien, entrainante, mais je ressens un manque, et comme je n’arrive pas à mettre le doigt sur ce qu’il me manque ça m’énerve. De plus la musique est bien trop entrainante pour des paroles aussi tristes. J’adhère pas plus que ça à cette chanson là, elle est bien mais sans plus.

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-16-a-19.59.14.png  Capture-d-ecran-2012-01-16-a-20.05.36.png

 

 

6. WHITE WORD

 

Avec cette piste, on entame les solos des membres et on commence avec Nakamaru. Malheureusement pour lui, son solo est placé juste après ONE DROP, qui a tendance à m’agacer ; et là je l’ai écouté en boucle afin d’écrire mes impression. Le problème avec ce solo c’est qu’il ne m’inspire rien. A la limite ça aurait été mieux s’il me gavait, mais même pas. En dehors de la phrase « Aitakute aitakute » que je trouve particulièrement jolie, tout le reste du morceau me laisse totalement indifférente. C’est un peu dommage parce que Maru a une bonne voix et là c’est quand même l’occasion de l’écouter. Mais que voulez vous, le morceau est plat, ça ne me parle absolument pas et donc je n’ai rien à dire sur cette piste.

 

 

7. care

 

Je n’ai absolument aucune idée de quand Jin a écrit WONDER, mais j’aurais préféré avoir ce morceau là plutôt que care sur l’album. Ce n’est pas que care soit mauvaise, c’est juste que WONDER me plait plus. Mais bon, je fais avec d’autant que la chanson est quand même bien. La mélodie ne m’inspire pas spécialement, mais j’adhère totalement au message de la chanson par contre. Elle fait partie des chansons qui valent la peine qu’on s’attarde sur le texte parce que le message est important. Tout cela est porté par la voix de Jin qui est belle comme d’habitude et pas autotuné.

 

8. 1582

 

Voilà la deuxième piste de mon top 3. J’aime cette chanson qui est du pur Kame. Elle lui va comme un gant, je ne pense pas que quelqu’un d’autre que lui aurait pu chanter ça. Dès la première écoute, on sait qu’il va un truc avec en live et on attend le dit live avec impatience. Et pour le coup, on a pas du tout été déçu, mais ceci est une autre histoire. L’AutoTune est utilisé ici à la perfection. La voix électronisée qui redevient la voix de Kame dans les fins de phrase rend super bien. Cette chanson est la plus énigmatique que j’ai jamais entendu. Même après avoir lu et relu la traduction des paroles dans tous les sens, ça reste mystérieux. Et je ne suis pas la seule à tenter de comprendre parce que j’ai vu pleins de discussions un peu partout, d’hypothèse sur le sens profond, voir le sens caché du texte. Certains pensent qu’il fait surtout référence à l’histoire et donc à Nobunaga et Ranmaru ; d’autre pensent qu’au delà de ça, il doit y avoir un peu d’Akame. Kame, lui ne donne aucune explication. Et ça contribue à renforcer le charme du morceau. Pour ma part, j’ai provisoirement renoncé à comprendre tout ce qu’il a voulu dire dans cette chanson et je me contente de l’apprécier pour ce qu’elle est, une chanson puissante.

 

 

9. PIERROT

 

Ce solo de Koki n’est pas mauvais, mais il n’est pas super non plus. Je ne suis pas franchement fan, mais je me dis que c’est déjà mieux que PARASITE. Seulement Koki peut largement mieux faire que ces morceaux où on a parfois l’impression qu’il s’égosille au lieu de chanter. Et puis, on ressent quand même beaucoup qu’l fait ce genre de chanson pour jouer au bad boy, alors qu’au fond c’est un mec super sensible. Enfin bref, la chanson n’est pas super mais le refrain est sympa donc elle entre dans la catégorie écoutable mais pas trop souvent pour risque d’overdose.

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-16-a-20.28.59.png  Capture d’écran 2012-01-16 à 20.07.37

 

Capture-d-ecran-2012-01-16-a-19.36.02.png  Capture-d-ecran-2012-01-16-a-19.14.48.png

 


10. Hana no mau machi

 

C’est beau ! C’est la première pensée qui me vient quand j’entends le solo de Choupette. Une belle ballade, un peu joyeuse qui me donne un sentiment de nostalgie joyeuse. Quand je l’entends ça me rappelle des souvenirs, mais seulement des souvenirs heureux et joyeux. J’espère que j’arrive à me faire comprendre. La chanson met de bonne humeur et on peut l’écouter en boucle sans se lasser. Les paroles sont un peu niaises, mais c’est du niais rafraichissant et léger et dans ces cas là le niais c’est bon. En plus va faire un petit tour dans les aigus à la fin du morceau et c’est mignon comme tout. En fait cette chanson est mignonne, voire choupesque, comme Ueda quoi.

 

 

11. WIND

 

Et voilà la piste que je zappe systématiquement. C’est pas que la chanson est nulle, mais j’ai beaucoup de mal à supporter la voix de Junno. En plus, la chanson n’est pas spécialement intéressante, ce qui ne m’incite pas à m’arrêter pour la découvrir plus. En plus, j’adhère pas trop au style musical.  La seule chose qu’on peut dire à la première écoute, c’est qu’il va s’amuser à danser dessus. Je ne vais pas m’attarder plus parce que franchement, j’ai rien à dire sur cette chanson, que je n’écoute même pas à vrai dire.

 

 

12. Kimi michi

 

Cette piste est bien, sans plus. Elle est sans prétention, légère, sa laisse écouter, mais elle ne fera jamais partie de mes chansons favorites. C’est le genre de morceau que je pourrais facilement écouter pendant que j’étudie parce qu’elle ne m’empêche pas de me concentrer. J’entends la musique en fond et ça me suffit, mon esprit ne cherche pas systématiquement à chanter les paroles. Si je pouvais avoir une version iniquement instrumentale ce serait parfait parce que j’aime vraiment la musique de cette piste. Une chanson sympa qui fait bien passer le temps.

 

 

13. Haru, natsu, aki, fuyu

 

Cette piste entre dans ma catégorie « celles qu’on entend X fois, mais à chaque fois on croit que c’est la première fois ». le nom de ma catégorie est bien mong, mais vraiment cette piste à la minute où elle se termine, j’oublie son existence. Le pire c’est que la chanson n’est pas mauvaise, parce que chaque fois que je l’entends je me dis «  oh, elle est sympa cette chanson, je l’ai jamais entendu… » et là je vois dans la colonne, nombre de lecture : 10. Donc cette chanson, peut importe à quelle point elle est sympa et fraiche, a un problème puisque je suis incapable de la retenir. Il lui manque un petit truc qui ferait qu’elle me resterait en tête. Parce que c’est un peu dommage de ne pas avoir d’opinion tranchée, juste parce que chaque nouvelle écoute est une découverte.

 

 

14. WHITE X’MAS

 

C’est la dernière chanson de mon top 3. J’en ai les larmes aux yeux chaque fois que je l’entends, tant elle est émouvante. Mais… - parce qu’il y a un mais - cette version me frustre horriblement. La chanson démarre, la tension monte, les émotions sont là et … Koki commence à rapper. Et là ça me casse mon ambiance. Le rap s’intègre bien en fait, mais je trouve qu’on peut largement s’en passer. D’ailleurs la version du single n’a pas de rap et elle est meilleure du coup. L’album contient 16 pistes, si on enlève les pistes des cinq autres membres, il reste quand même 10 pistes qui ont du rap, donc je ne vois pas pourquoi en rajouter dans une chanson qui n’en a pas à la base. Trop de rap tue le rap, c’est pas parce que c’est la tendance qu’il faut en mettre partout. M           algré tout, cette chanson reste dans mes favorites et puis j’ai la version du single sans rap, que j’écoute quand même plus souvent.

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-16-a-20.29.36.png  Capture-d-ecran-2012-01-16-a-20.18.26.png

 

 

15. NEIRO

 

Encore une bonne piste. Neiro est une chanson douce et émouvante, c’est un plaisir de l’écouter. Elle m’apaise avec sa mélodie qui reste toujours douce même quand elle se renforce. Les paroles aussi sont belles, un peu niaises, mais c’est le côté Johnny’s. Cette chanson serait parfaite en version acoustique ou symphonique, en la ralentissant très légèrement. J’aimerais vraiment voir ce que ça donne dans ces versions là. Une belle chanson à écouter sans modération.

 

 

16. MOON

 

La dernière piste. Parfois en écoutant la dernière piste d’un album on se dit que l’artiste ne savait trop quoi mettre et qu’il posé un son un peu quelconque juste pour remplir. Mais pas KAT-TUN, ils ont gardé une vrai bonne piste pour la fin et c’est un plaisir de finir l’album avec un morceau comme celui-là. Alors le morceau n’est pas parfait, il a des passages un peu moins bon et puis la voix de Kame couvre un peu toutes les autres – pas que je m’en plaigne, c’est la voix de Kame après tout et je m’en repais – mais c’est un bon morceau qui rock bien. On ne s’attend pas forcément à ce type de chanson en entendant l’intro mais le contraste entre l’intro et le reste de la chanson ajoute à son charme. Et ce refrain est juste une tuerie. Les paroles sont belles et poétiques. Le beatbox est tellement bien intégré que la première fois j’y ai même pas fait attention. Et puis il n’y a pas de rap, et même si j’adore Koki, ça fait du bien de ne pas avoir de rap dans une chanson, ça enlève le côté systématique. S’ils avaient gardé l’idée pour White X’mas au lieu de rajouter ce rap inutile. Enfin bref, MOON est belle, c’est un bon morceau pop-rock à la KT qui conclu très bien un album qui avait très bien commencé.

 

 

Pour conclure, j’ai trois chansons favorites, 1582, White x’mas et SADISTIC LOVE ; 2/3 chansons qui passent moins bien et tout le reste qui est de bonne voir de très bonne facture. C’est l’album que je recommanderais à une personne qui ne connaît rien du groupe et qui voudrait le découvrir. 

 

 

Capture-d-ecran-2012-01-16-a-19.41.05.png

Publié dans A-music

Commenter cet article